Le Flow, ou l’art de la performance optimale

 

Imaginez l’espace d’un instant que vous soyez capable de vous concentrer pleinement au point de décupler votre productivité de plus de 500%, booster votre créativité sur la durée et, cerise sur le gâteau, vous sentir pleinement détendu et heureux dans le processus.

 

Alors non, je ne vous parle pas du nouveau super pouvoir de Superman (même si ça pourrait l’aider en tant que journaliste), mais bien d’un état de performance optimale qu’on appelle Flow. On dira aussi “être dans la zone” pour les connaisseurs.

 

Imaginez maintenant qu’il soit possible de déclencher le Flow à la demande.

 

Chacun d’entre nous pourrait entrer dans cet état de grâce en un claquement de doigts pour pouvoir se surpasser au travail et profiter d’un profond sentiment de bien-être.

 

Bon, soyons clairs, c’est peut-être un doux rêve vu comme ça, mais avouez que c’est tentant, non ?

 

Y aurait-il une clé du Graal Flow ? Je n’en ai aucune idée… Mais ce que je sais, en revanche, c’est que je suis déterminé à partir à sa conquête.

 

1 an, c’est le temps que je me suis donné pour explorer et décortiquer tout ce qu’on sait à propos du Flow, comprendre son fonctionnement, et, je l’espère, pouvoir l’atteindre le plus régulièrement possible dans mon travail.

 

Pour y arriver, j’ai décidé de m’en tenir à un plan d’action bien précis:

  • M’utiliser comme cobaye pour conduire une expérimentation longue de 36 semaines
  • Lire et décoder 60 livres précisément ciblés pour le projet, 600 résumés de livres, ainsi qu’un maximum d’articles scientifiques
  • Écrire 30 articles les plus complets possibles qui synthétiseront l’ensemble de mes recherches.
  • Travailler 5 heures par jour le plus efficacement possible

 

Travailler moins pour vivre mieux

 

Quoi? Travailler 5 heures par jour?

Cela fait maintenant 3 ans que j’ai été licencié de mon dernier job. Depuis? J’ai enchainé 3 projets, y inclus celui-ci, sans qu’aucun n’aboutisse réellement.

Certes, ma vie personnelle n’a pas été un long fleuve tranquille pendant tout ce temps, mais j’ai compris récemment que la raison principale de ces échecs à répétition venait d’ailleurs.

La vérité?

Je me voile la face depuis bien trop longtemps…

Si j’ai développé un coté geek pour tout ce qui touche à la gestion du temps depuis un peu plus de 8 ans maintenant, c’est parce que je suis convaincu que pour tout travail intellectuel, il est possible de travailler moins tout en étant plus performant.

Et lors de ces 3 dernières années, j’ai littéralement vécu à contre-courant de cette conviction: Je me suis constamment imposé un rythme trop contraignant au vu de ma situation personnelle, ce qui a fini par me démoraliser et me freiner considérablement dans mon travail.

Pour donner un nouvel élan à ce projet (et à ma vie par la même occasion!), j’ai pris la décision de travailler moins pour vivre mieux.

Plus concrètement, à l’heure où j’écris ces lignes, je réalise que j’ai clairement besoin de:

  • Passer plus de temps en famille et avec mes amis
  • Développer mes projets personnels
  • Profiter plus sereinement de la vie

 

Alors qu’est-ce que vient faire le Flow dans tout ça me direz-vous?

 

La conquête du Flow pour améliorer la performance et le bien-être au travail

 

Avoir besoin de moins travailler est une chose, pouvoir se le permettre en est une autre.

Si je veux parvenir à démontrer qu’on peut être tout aussi efficace (voire plus!) en travaillant moins, je dois réussir à travailler mieux en optimisant mes 5 heures quotidiennes.

Et c’est bien là que se situe tout l’enjeu du projet:

Conquérir le Flow pour améliorer ses performances et son bien-être au travail!

 

Si c’est votre première visite, je vous laisse le soin de découvrir les détails du projet ici

Et si vous souhaitez directement plonger au coeur du sujet, vous trouverez ma liste d’article classée par catégorie ici.

Ah, et au passage, mon nom est Grégory Pirard. Bienvenue sur mon blog!